Notre P1 battue par elle-même…

Notre P1 battue par elle-même…

Sur le papier le match à domicile de ce dimanche contre Boitsfort, bon dernier, était facile mais c’était sans compter sur la méforme complète des joueurs du Sporting Bruxelles.

En début de rencontre, les sportingmen arrive à se créer deux occasions face à des boitsfortois fébriles mais qui ne se laissent pas faire.

Ces occasions seront les seuls points positifs à retenir du match car le reste du temps nous avons eu droit à une équipe du Sporting Bruxelles peureuse, sans âme, sans mouvements, trop individuelle, qui sombrera au fur et à mesure de la rencontre.

De trop nombreux joueurs se sont cachés ce dimanche et n’ont pas prestés à la hauteur de l’attente. La nervosité de l’équipe était palpable.

Cet état de fait influencera le résultat puisque à la 38e minute, Benmohamed Salim propulse le ballon- en voulant le remettre au gardien-dans les filets de notre propre goal, devant un Geuillord médusé qui n’était pas dans l’axe de la trajectoire du ballon. Il faut dire qu’aucun autre joueur n’a proposé de solution pour aider à faire sortir le ballon.

La deuxième mi-temps se déroulera comme la première malgré la volonté individuelle perceptible des joueurs. Le jeu proposé avec peu de mouvements et d’automatismes ne donnera aucune solution pour revenir à la marque. Trop de stress tue le jeu !

Les joueurs ont-ils oubliés que le football c’est avant tout du mouvement pour déstabiliser l’adversaire, de l’intelligence pour faire le bon choix demandé par la situation et que ceux qui animent le jeu et donnent des solutions, ce sont les joueurs sans ballon !

Du pain sur la planche en perspective, pour reprendre un bon bol de confiance et retrouver un mental de vainqueur ! Come one Sporting !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BXL
Adeps
Bebrussels
Francophones